ACtualites du marche des changes

1319703471 australian-dollar

Analyse AUD/USD de fin de séance du 22/11/2011

La paire AUD/USD a fini la session européenne incertaine, sans réelle tendance, à l’image de ce qui s’est passé pendant toute la séance du jour. La révision à la baisse de la croissance du PIB américain au troisième trimestre, à 2%, n’a eu presque aucun impact sur la paire, scénario identique à ce qui s’est passé aussi avec la paire CAD/USD. En dépit de cette pause passagère, notre vision est toujours baissière pour la paire.
 

Vision à moyen terme pour l’AUD/USD
 

En effet, techniquement, le support aux alentours des 0.9920 marquant le retracement de Fibonnaci à 61.8% de la vague 0.9387 – 1.0752 n’a pas eu hier l’effet escompté, puisque le dollar australien a marqué un plus bas proche de 0.9800 à exactement 0.9808. Ce scénario nous suggère donc la fin du rebond parti de 0.9387 et la continuation du trend baissier à moyen terme de la paire vers la prochaine résistance à 0.9620.
Lire la suite
fesf-pourrait-garantir-dette-souveraine-transformation-banque-effet-levier

Pourquoi le FESF risque d’être un désastre…

Le FESF est présenté par l’Europe comme la locomotive qui va permettre à la zone euro de surmonter une crise de la dette qui, au regard des dernières évolutions, touche désormais même les pays fondateurs comme l’Italie et la France. Afin d’atteindre une capacité de prêts assez confortable, les européens avaient décidé, en marge du G20 de Cannes, de doter le FESF d’un “véhicule d’investissement” ciblant spécifiquement les pays émergents.
 
Quelques semaines après le G20, le premier bilan du FESF est maigre, puisque la crise sur le marché obligataire ne fait que se renforcer…Et nous semblons nous diriger vers un désastre annoncé.
Lire la suite
2011-11-03T161328Z 01_APAE7A2192J00_RTROPTP_2_OFRBS-BCE-TAUX-20111103

Les nouvelles économiques du 22 novembre 2011

L’évènement de la veille fut l’avertissement de Moody’s à la France alors que l’agence s’est donnée trois mois pour étudier s’il y avait lieu de revoir la perspective “stable” d’évolution de la note. L’agence a estimé qu’une hausse des taux des obligations françaises sur les marchés financiers et des perspectives de croissance économique détériorées risquaient d’avoir des conséquences négatives sur la note de la dette du pays.

L’agence a notamment rappelé que “la semaine dernière, l’écart de taux entre les titres à 10 ans français et allemands ont dépassé 200 points de base (2 points de pourcentage), un record depuis la création de la zone euro“. Moody’s a également calculé qu’une hausse de 100 points de base (1 point) des taux d’intérêt entraîne un surcoût de trois milliards d’euros par an ce qui complique considérablement la tâche du gouvernement pour réduire les déficits (lire l’article de notre Rédacteur en Chef, Christopher Dembik, dans Le Nouvel Obs

Lire la suite

Prévisions économiques pour fin 2011 et 2012 pour le real brésilien

Hier fut publiée une analyse de la banque centrale détaillant les prévisions d’un panel d’économistes pour la fin de l’année 2011 et pour l’année 2012.
 
Selon ce panel, l’inflation, au cours de l’année prochaine, devrait continuer à baisser pour atteindre 5.55% fin 2012. En revanche, la prévision de 6.48% pour cette année a été maintenue.
 
Par ailleurs, les économistes considèrent que l’inflation devrait rester cette année, et en 2012, en dessous de la cible de 4.5% de la banque centrale. Dans le même temps, les perspectives d’évolution du taux Selic sont presque inchangées, à 11% cette année et à 10% l’année prochaine.
Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé