ACtualites du marche des changes

devises du_march_des_changes

Les nouvelles économiques du marché des changes du 30 octobre 2012

Journée chargée pour les devises.

Le taux de chômage au Japon s’est maintenu à 4.2% de la population active en septembre, selon des statistiques officielles ajustées des variations saisonnières, et le nombre de demandeurs d’emploi dans l’archipel s’établissait à 2.75 millions.

Par ailleurs, le ministère de l’Economie a annoncé ce matin que la production industrielle avait reculé de 4.1% sur un mois, à cause notamment du secteur automobile. Il s’agit du cinquième recul en six mois.

Lire la suite
a2104efc3b6e038b0335d51057b56646.jpg

Informations contradictoires sur la situation à la Bourse de New York après le passage de Sandy

Pour la deuxième journée consécutive, la Bourse de New York est fermée.

Une certaine incertitude règne en ce moment dans le Nord-Est des Etats-Unis où des informations contradictoires sur la situation circulent.

CNN a déclaré plus tôt que la Bourse de New York était complètement sous les eaux ce qui a immédiatement été démenti par le NYSE.

Du fait de l’ouragan Sandy, les échanges mondiaux ont été chamboulés et de nombreux résultats d’entreprises aux Etats-Unis ont dû être reportés.

D’après le Wall Street Journal, le NYSE va faire des tests aujourd’hui afin que les échanges puissent redémarrer progressivement cette semaine alors qu’elle est très chargée du point de vue économique, avec notamment les chiffres de l’emploi et du chômage vendredi.

Le NYSE, BATS Global Markets et Direct Edge Holdings ont pour objectif de faire passer toutes les ouvertures et fermetures d’ordre par la plateforme entièrement électronique NYSE Arca

Le NYSE et le NYSE MKT (anciennement connu sous le nom d’Amex) devraient restés fermés jusqu’à une période indéterminée, en fonction des dégâts.

Lire la suite
yen forex.fr

L’action de la Banque du Japon inefficace sur le yen pour le moment

Comme anticipé par les cambistes, la Banque du Japon a annoncé pour la deuxième fois en deux mois une extension de son programme de rachat d’actifs de 11 trillions de yens (environ 138 milliards de dollars) à 66 trillions à la suite de la réunion du comité de politique monétaire. L’annonce de la banque centrale est conforme au consensus puisque le journal Nikkei avait évoqué il y a quelques jours la somme de 10 trillions de yens.

Ce n’est pas pour autant que le yen a perdu du terrain face aux principales monnaies. En fait, la devise a atteint 79.28 face au dollar, son plus haut niveau depuis le 22 octobre et gagnait 0.2% face à l’euro autour de 102.77.

Cette hausse du yen s’explique d’abord par une certaine déception des cambistes qui considèrent que la banque centrale aurait au moins pu aller jusqu’à 15 trillions de yens. Egalement, les conséquences encore incertaines de l’ouragan Sandy sur l’économie américaine et les échanges mondiaux ont incité les investisseurs les plus prudents à se reporter sur les valeurs refuge, en premier lieu le yen japonais.

La Banque du Japon s’est également exprimé sur les perspectives économiques. Vraisemblablement, le pays ne sera pas en mesure d’atteindre la cible de 1% d’inflation avant au moins mars 2015. Les prix à la consommation devraient donc augmenter de 0.4% sur l’année commençant à partir d’avril prochain et de 0.8% pour l’année fiscale 2014. Ces chiffres confirment que le pays est dans une phase de déflation.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé