ACtualites du marche des changes

yen forex

Rallye haussier pour l’euro/yen dans la foulée des annonces de l’Eurogroupe

Le yen reste affaibli sur le marché des changes dans l’attente des élections générales prévue pour mi-décembre et de la nouvelle politique monétaire de la BoJ qui pourrait en résulter. L’euro profite de cet affaiblissement mais aussi des annonces faites par l’Eurogroupe au sujet de la Grèce. De fait, la paire connait un rallye haussier autour de 106 yens pour un euro.

Analyse fondamentale EURJPY

Comme prévu, les ministres des Finances de la zone euro sont parvenus à un accord sur la Grèce. Les principales mesures visent à réduire la charge de la dette grecque et à permettre un allongement de la durée de mise en place des mesures d’austérité. La somme tant attendue de 44 milliards d’euro sera versée finalement en trois fois afin de voir si la Grèce continue de mener les réformes demandées par la troïka, notamment une vaste réforme fiscale. Cet accord permet ainsi de réduire l’incertitude sur la Grèce même si certaines voix n’ont pas tardé dans les milieux économiques pour souligner que la zone euro, une fois encore, a simplement gagné du temps et ne s’est pas attaquée à la réalité de la situation en Grèce. En tout cas, les marchés ont applaudi.

Lire la suite
Yen-and-dollar-notes--006

L’USDJPY aux prises avec le risque politique

La situation des Etats-Unis a de quoi laisser perplexe. En effet nous nous retrouvons dans la même situation que l’an dernier, à savoir que pour éviter les coupes budgétaires drastiques et les fortes hausses d’impôts qui seront imposées au pays, le président Obama va devoir trouver un accord avec le Congrès majoritairement républicain, ce qui présage un feuilleton politique mouvementé.

Si aucun accord n’est trouvé, la hausse d’imposition portant sur les ménages pourrait réduire fortement leurs dépenses de consommation (moteur de la croissance américaine), selon les conseillers économiques de Barack Obama, d’environ 200 millions de dollars. Dans ce cas la récession sera plus que jamais d’actualité, et Mr Bernanke pratiquera sans aucun doute un nouveau plan de quantitative easing, ayant pour conséquence une forte baisse du dollar par l’expansion monétaire.

Si un accord est trouvé, il restera le soucis majeur à régler: la dette de 26000 milliards de dollars, rien que ça. Autant dire que derrière le “fiscal cliff” se cache une montagne, bien plus imposante.

Enfin il ne faut pas oublier la forte contraction des valeurs technologiques américaines depuis presque 6 semaines, plutôt mauvais signe quand on sait qu’elles représentent aussi près de 20% du S&P500.

Lire la suite
Indice FED_Chicago

Les nouvelles économiques du marché des changes du 27 novembre 2012

Peu de chiffres macroéconomiques hier.

L’indice manufacturier de la FED de Chicago est ressorti en baisse à -0.56 en octobre contre -0.36 en septembre pour la moyenne mobile sur trois mois. La dernière fois que l’indice était aussi bas, c’était en novembre 2009 lorsque les Etats-Unis s’enfonçaient dans la récession. L’indice sur un mois, qui est plus volatil, est aussi ressorti à -0.56 contre 0 en septembre. C’est habituellement ce chiffre qui est pris en considération par le marché des devises.

Lire la suite
mark-carney BoE

Ce que signifie pour le forex la nomination du gouverneur Mark Carney à la tête de la BoE

C’était certainement la nouvelle à laquelle personne ne s’attendait. Evidemment, il y avait quelques bruits de couloir concernant le fait que l’actuel gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, puisse prendre le relais de Mervyn King. Cependant, ces bruits de couloir étaient généralement considérés comme fantaisistes.

Pas tant que cela étant donné que la banque centrale anglaise a confirmé, via le Trésor, la nomination du gouverneur Carney à la tête de la Banque d’Angleterre, ce qui serait effectif en juillet 2013.

En théorie, la nomination d’un banquier central ou d’un haut responsable issu d’un pays du Commonwealth n’était pas exclue mais La City de Londres pensait plutôt qu’un cacique de l’institution britannique allait prendre le relais.

Déjà, sur les réseaux sociaux, certains ont souligné que la pieuvre Goldman Sachs poursuit son expansion en Europe puisqu’à l’instar de Mario Draghi, Mark Carney a aussi fait ses armes dans la célèbre banque d’affaires de Wall Street qui a été très critiquée dans le dossier grec.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé