ACtualites du marche des changes

yen devise_forex_march_des_changes

Tapering: Pourquoi le yen pourrait continuer de s’affaiblir sur le forex

Tout porte à croire que le yen devrait continuer de s’affaiblir sur le court et moyen terme. L’éventualité du “tapering” qui pourrait se matérialiser aussitôt que la semaine prochaine à l’occasion de la réunion de la FED des 17 et 18 décembre constitue un puissant facteur de baisse pour la devise nippone. Bien que le marché des changes anticipe déjà que la FED va maintenir un ton très accommodant pour ajuster au mieux les anticipations des agents, le dollar américain devrait cependant poursuivre son processus de redressement post-crise.

Deux autres facteurs, tout aussi importants, sont aussi à prendre en compte pour les paires en JPY.

1. L’hypothèse de nouveaux assouplissements au Japon

Alors que la banque centrale américaine va probablement revoir sa stratégie pour un retour progressif vers une politique monétaire plus conventionnelle, la Banque du Japon risque d’être contrainte dès les premiers mois de l’année prochaine de donner de nouveaux gages aux investisseurs qui doutent de plus en plus de sa capacité à atteindre son objectif d’inflation à 2%. Les récents indicateurs ont également mis en évidence un ralentissement de la croissance avec des chiffres finaux en-dessous du consensus pour la confiance des consommateurs, les commandes de machines, les données du secteur manufacturier ou encore le PIB. De quoi faire douter les marchés financiers.

Lire la suite
guerre des_devises_goldman

Voici le vrai enjeu de la réunion de la FED des 17 et 18 décembre

Que la FED décide de commencer à réduire son programme d’assouplissement quantitatif ce mois-ci, en janvier ou encore en mars, cela importe peu. Tous les cambistes savent que la banque centrale américaine va le faire et le timing, à quelques mois près, n’a que peu d’effet réel sur les taux de change. Le tapering, comme on l’appelle en anglais, est déjà en grande partie intégré dans les prix sur le forex.

Le vrai enjeu de la réunion de la FED des 17 et 18 décembre est en réalité de savoir si le retour progressif à une politique monétaire plus conventionnelle va avoir une influence sur l’évolution des autres paramètres pris en compte par le FOMC.

Autrement dit, est-ce que la FED va aussi modifier le palier qu’elle a adopté pour le taux de chômage et / ou le taux d’inflation. Ces paliers, qui font partie intégrante du forward guidance mis en oeuvre avec la crise, sont d’une importance cruciale pour les investisseurs car ils offrent un crédit réel aux mesures prises. Surtout, ils permettent de jouer sur les anticipations des acteurs de marché maintenant au passage les taux d’intérêt à long terme très bas ce qui facilite l’accès au crédit.

Lire la suite
shekel forex

Le défi impossible du shekel israélien

8.7%, c’est l’augmentation depuis le début de l’année du shekel israélien qui figure parmi les devises qui ont connu la plus forte hausse annuelle. Et ce, en dépit de trois baisses des taux directeurs, à un plus bas de 1%, et de près de 4.7 milliards de dollars investis dans des rachats de devises sur le marché afin d’influer sur le taux de change. Sans effet.

La petite économique dont la vitalité repose au trois quart sur les exportations est victime de la nouvelle géopolitique monétaire qui a conduit à un affaiblissement prononcé du dollar américain et de l’euro sur fond de performances économiques encore médiocres.

Les Etats-Unis et la zone euro, qui sont les deux principaux partenaires commerciaux d’Israël, sont, à cause de leurs problèmes internes, directement responsables de la dégradation du taux de change du shekel.

Lire la suite
analyse technique_forex.fr

L’ampleur de la hausse actuelle annonce une forte correction sur l’eurusd

Nous anticipions une semaine baissière pour l’eurusd. Notre scénario n’a pas été validé dans l’immédiat mais, comme l’énonce le dicton, tout vient à point à qui sait attendre.

L’euro a connu une nouvelle envolée hier jusqu’à la résistance technique de 1.3800 mais la monnaie a clôturé la session européenne en-dessous. Pour les baissiers, le niveau de 1.3800 constituait une bonne opportunité pour vendre la paire avec un retour à court et moyen terme à 1.36.

Ce scénario pourrait toutefois de nouveau être retardé si l’eurusd parvient à passer 1.3830 et à retrouver la zone de 1.3900. Toutefois, attention, les excès sur l’euro des dernières séances vont être corrigés par de nouveaux excès mais cette fois-ci à la baisse.

C’est parce que nous pensons qu’une telle éventualité va se produire que nous maintenons notre objectif de fin d’année à 1.36.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé