Top 5 des évènements clés à retenir sur les marchés ce jeudi

Investing.com – Voici les cinq principaux évènements que vous devez connaitre sur les marchés financiers le jeudi 9 mai:

Deux jours de négociations commerciales de haut niveau entre le vice-Premier ministre chinois Liu He, le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, débuteront jeudi dans un contexte de tension croissante.

Le président américain Donald Trump a annoncé cette semaine que les droits de douane sur les importations chinoises augmenteraient vendredi parce que les négociations allaient trop lentement et que Pékin ne respectait pas ses engagements.

Lors d’un rassemblement tard en Floride mercredi, Trump a insisté sur le fait que la Chine « rompait l’accord » et promettait que les Etats-Unis « ne vont pas reculer tant que la Chine ne cessera pas de tromper nos travailleurs et de voler nos emplois ».

Le ministère chinois du Commerce a répondu que l’escalade des frictions commerciales n’était pas dans l’intérêt des deux pays ni du monde, mais il a promis de rendre la pareille si les États-Unis augmentaient leurs tarifs.

Les tensions commerciales ont éclipsé les données sur l’inflation chinoise publiées cette nuit. L’indice des prix à la consommation s’est accéléré à son rythme record en six mois en avril, alors que l’épidémie croissante de peste porcine faisait grimper les prix du porc. Les prix à la sortie de l’usine ont également augmenté au rythme le plus rapide en quatre mois, stimulés par la hausse des prix des matières premières.

Les bourses mondiales ont reculé pour une quatrième session consécutive jeudi, en raison de l’escalade des tensions dans l’impasse commerciale entre les États-Unis et la Chine, qui a convaincu les traders de ne prendre aucun risque.

Les actions chinoises ont mené le repli avec le Shanghai Composite clôturant à la baisse de 1,5%, tandis que le Nikkei au Japon avait perdu 0,9%.

Les actions européennes, mesurées par l’Euro Stoxx 50, sont également en repli d’environ 1% avant les négociations commerciales entre les deux plus grandes économies du monde.

Malgré une clôture mitigée lors de la séance précédente, loin des plus bas de séance, les contrats à terme américains indiquent une nouvelle baisse. Les Futures Dow ont perdu 207 points, ou 0,8% à 11h40, tandis que les Futures S&P 500 ont reculé de 23 points, ou 0,8%, et les Futures Nasdaq 100 ont perdu 72 points, soit 0,9%.

Bien que Walt Disney (NYSE: DIS) ait déclaré des chiffres meilleurs que prévu après la fermeture précédente du marché, les actions ont plongé de 0,2% dans les échanges de préouverture.

Les parcs à thème ont aidé le trimestre et la société compte désormais beaucoup sur le succès de «Avengers: Endgame» et sur les attentes concernant son nouveau service de diffusion en continu, Disney+.

Malgré les chiffres positifs, une bonne partie de la bonne nouvelle était déjà intégrée dans le titre, avec des actions en hausse de plus de 17% le mois dernier.

Avec 85% des entreprises du S&P 500 ayant déjà déclaré leurs bénéfices, la saison n’a pas été aussi catastrophique que prévu.

Avant la cloche d’ouverture de jeudi, Duke Energy (NYSE: DUK), Cardinal Health (NYSE: CAH) et Keurig Dr Pepper (NYSE: KDP) publieront leurs résultats.

Le président de la Réserve Fédérale, Jerome Powell, parlera avant l’ouverture américaine, avec les marchés à l’affût de pistes sur des plans de politique monétaire

Powell prononcera le discours d’ouverture lors d’une conférence de la Fed sur le thème « Renouveler la promesse de la classe moyenne » à Washington à 14h30.

La conférence débute au moment où l’indice des prix à la production d’avril sera publié, de même que les inscriptions hebdomadaires au chômage. Les prix aux portes des usines devraient augmenter légèrement sur une base annuelle. La Fed a cité la faible inflation comme l’une des principales raisons de ses prévisions de ne pas relever les taux cette année. Les décideurs auront plus d’informations avec la publication vendredi des données sur l’inflation des consommateurs.

Parmi les autres orateurs de la Fed, le président de la Fed de Chicago, Charles Evans prendra la parole à la même conférence à 19h15.

A 16h45, le président de la Fed d’Atlanta, Raphael Bostic, discutera de la politique monétaire et des perspectives économiques lors de la 119ème convention annuelle de la Louisiana Bankers Association à la Nouvelle-Orléans.

Uber (NYSE: UBER) devrait coter son offre publique initiale tant attendue après la clôture du marché jeudi.

Bien que la compagnie de covoiturage ait fixé sa fourchette prévue le mois dernier entre 44$ et 50$, des personnes proches du dossier ont dit au New York Times qu’elle fixerait le prix à un niveau égal ou inférieur au point médian, ou à 47$ l’action, valorisant l’entreprise à environ 86 milliards de dollars.

Bien qu’en dessous des 100 milliards de dollars qu’Uber avait prévus le mois dernier, la valorisation dépasse toujours la valeur de 76 milliards de dollars accordée lors de sa dernière levée de fonds privée en août dernier.

Ce prix en ferait également la plus grande introduction en bourse depuis Alibaba (NYSE: BABA) en 2014 et la plus importante réalisée par une société américaine depuis Facebook (NASDAQ: FB) en 2012.

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé