Press "Enter" to skip to content

Posts published in “Education”

Forex.fr  comprend l´importance de la formation pour une bonne approche du marché et pour une meilleure expérience  dans vos transactions en ligne. C´est pourquoi nous mettons à votre disposition cette partie éducative où vous trouverez des articles et des explications qui vous guideront vers la réussite.

bibliotheque.jpg
N’hésitez pas aussi à poser vos questions sur le forum.

– Pour bien comprendre les termes utilisés dans le monde du forex voici le Dictionnaire du Forex.

– Pour apprendre et profiter de nos conseils voici la liste des articles pour bien commencer.

Analyse technique Forex: Les principaux types de graphiques

Pour commencer sur le marché des changes, il faut maîtriser au moins les bases de l'analyse technique. Lorsqu'on évoque l'analyse technique, instinctivement, on pense aux graphiques. Ils sont partout: à la télévision, dans les journaux et ne sont pas seulement utilisés en matière d'investissement et de bourse.

Pour comprendre les graphiques, nul besoin de longs discours. Il suffit simplement de lire graphiquement les données. C'est la première étape à franchir pour se lancer dans l'analyse technique.

Trading automatique : avantages et inconvénients

Le trading automatique est un outil permettant d’automatiser le processus d’ouverture et de fermeture des positions sur les marchés financiers comme le forex. Ce n’est donc plus le trader qui effectue cette opération mais un programme préalablement programmé à cet effet. Ce système présente des avantages et des inconvénients que nous vous détaillons ci-dessous.

Avantages
Le trading automatique possède de nombreux avantages :
- Avec le trading automatique, terminé les prises de position sous le coup de l’émotion. Puisque c’est un robot qui exécute des ordres programmés, votre trading a moins de chance de tomber dans l’irrationalité.
- Contrairement aux êtres humains, les robots de trading ne sont pas sujets à la fatigue ou au relâchement. Ils peuvent également travailler le jour comme la nuit et cela toute l’année.
- Les programmes informatiques sont capables de réfléchir vite et bien et surtout, ils peuvent gérer des millions d’opération dans la même seconde tout en contrôlant de nombreux paramètres. En d’autres termes, leurs capacités dépassent allègrement celle des humains.
- Le trading automatique se fait tout seul. Une fois le robot programmé, il va dérouler la stratégie en parfaite autonomie ce qui signifie que le trader peut se livrer à d’autres activités.

La liste noire des brokers forex dressée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF)

Investir sur le marché des changes implique également de choisir un broker sérieux et fiable. On peut ainsi être très doué dans le trading sur les devises mais si on rencontre des difficultés pour récupérer ses gains, alors tous les efforts fournis auront été vains.

C'est pourquoi il est essentiel de rester attentif aux alertes de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) et de l'Autorité de Contrôle Prudentiel (APC) de la Banque de France. Régulièrement, les deux institutions mettent à jour leur liste de sites internet et d'entités qui ne sont pas autorisés à proposer des services d'investissement sur le marché des devises (forex).

Depuis la première alerte qui remonte au 7 juillet 2011, neuf autres mises à jour ont été faites, la dernière remontant au 2 juillet 2014.

Fiche technique sur l’indice manufacturier de la FED de Richmond

En juin 2012, l’écart entre l’indice de Richmond effectif et l’indice attendu était de 17 points, un gouffre très important, mais qui n’a pour autant pas eu un impact significatif sur le cours de la devise américaine. Les indices sont évidemment à considérer pour trader le Forex mais tous ne sont pas de même valeur et il devient nécessaire de trier chacun de ces indicateurs par ordre d’importance.

Composition de l'indice

L’indice FED est un indicateur permettant le suivi des activités économiques manufacturières par les autorités bancaires. En particulier, l’indice FED de Richmond, qui parait tous les derniers mardis du mois, traite la région géographique du 5ème district fédéral comptant les Etats de Columbia, du Maryland, de la Virginie, de la Caroline du Nord et du Sud ainsi qu’une grande part de a Virginie de l’Ouest.

Fiche technique sur le taux de chômage dans l’eurozone

Le taux de chômage de la zone euro est le pourcentage de chômeurs dans la population active. Cette statistique se compose des actifs occupés et des chômeurs. Le taux de chômage est le rapport entre le nombre de chômeurs et la population active. Il est considéré comme un indicateur de référence pour présenter la situation économique des différents pays de l'eurozone. En effet, le taux de chômage est un indicateur de la santé économique des pays.

En raison des grandes disparités au niveau du marché de l'emploi dans les pays membres, la zone euro n'a jamais été capable de connaître le plein-emploi depuis sa création. Depuis 1999, le taux de chômage de la zone euro oscille principalement entre 8 et 10%. On remarque cependant qu'en 2007 et 2008 il passe en dessous de la barre des 8% du fait des perspectives encourageantes de reprise de l'économie. A partir de ces années, le taux chômage n'a fait que grimper jusqu'à aujourd'hui.

Actuellement, l'Europe est plongée dans une récession plus grave que prévu qui n'offre aucune perspective d'amélioration pour le secteur de l'emploi. En effet, en janvier 2013, le taux de chômage a atteint 11.9% de la population active, contre 11.8% le mois précédent. Cela se traduit par 18.99 millions de personnes sans emploi début 2013 dans les 17 pays ayant adopté l'euro.

Fiche technique sur l’IPC chinois

Afin d'illustrer l’inflation en Chine, on met souvent en avant l’inflation sur la base de l’indice des prix à la consommation ou IPC. L’IPC chinois reflète l’évolution des prix d’un ensemble standard de marchandises et services (un panier de référence) que les ménages chinois achètent pour leur consommation. Pour déterminer l’inflation, on regarde de combien de pour cent l’IPC a augmenté sur une période donnée par rapport à celui d’une période précédente.

Historiquement, l'IPC chinois est relativement élevé par rapport aux standards occidentaux, ce qui est normal dans un pays émergent où souvent forte inflation et forte croissance cohabitent. Pendant la période de crise économique de 2008, l'IPC a retrouvé ses niveaux de 1995, du fait d'une forte hausse notamment des prix des matières premières à l'époque, avant par la suite de chuter de nouveau. En janvier 2013, l'indice des prix à la consommation a atteint 2% en base annuelle, ce qui marque un recul par rapport aux mois précédents malgré l'augmentation des prix des denrées, les intempéries et les congés ayant contribué à la hausse des prix des produits alimentaires. Cette baisse de l'IPC marque ainsi une rupture par rapport à sept mois de hausse consécutive.

L'inflation fait partie des principales préoccupations de Pékin avec le maintien d'une croissance forte et stable nécessaire afin d'éviter une délitement social. Grâce à une politique monétaire qui est particulièrement bien menée, le pays a réussi à ramener l'IPC à des niveaux proches de ceux en Europe, assurant ainsi une certaine stabilité économique.

Fiche technique sur le PIB britannique

Le Produit Intérieur Brut britannique ou PIB est la somme des valeurs ajoutées réalisées au Royaume-Uni par l'ensemble des secteurs d'activité (qu'on augmente des taxes et des droits de douane), indépendamment de la nationalité des entreprises.

La croissance du PIB est un indicateur de performance permettant de révéler la santé économique du pays. Cette information permet de calculer le PIB par habitant qui est aussi égal au revenu par habitant, ce qui permet de mesurer le niveau de vie des Britanniques.

Cet indicateur est publié tous les semestres, on l'appelle alors le PIB Annualisé Trimestriel, par l'Office for Budget Responsibility ou OBR. Cette donnée détermine le changement annualisé de l'inflation, retranché de la valeur ajustée des biens et services produits par l'économie.