ACtualites du marche des changes

image gene forex

Les 3 principaux types d’ordre sur le forex

Sur le forex, il existe trois types d’ordre exécutés par les brokers avec lesquels vous travaillez : le market order, le limite order et le stop loss order. Nous vous les présentons dans cet article.

Le market order
Le market order est un ordre qui vous permet de vendre ou d’acheter un actif au prix actuel du marché. En d’autres termes, si vous souhaitez acheter des EUR-USD et que la paire se négocie actuellement à 1,2088 alors simplement en cliquant sur le bouton « buy » de votre plateforme de trading vous l’achèterez à ce prix. C’est un peu comme lorsque vous faites du shopping sur internet, vous voyez un objet à tel prix, il vous convient, vous passer à l’achat.

Le limit order
Comme son nom l’indique, le limite order est un ordre d’achat ou de vente que l’on place à un certain prix. Il comprend deux variables principales le prix et la durée. En considérant la même paire que dans l’exemple précédent, si elle est actuellement à 1,2000 et que vous placez un ordre à 1,2030, vous n’entrerez dans le trade qu’à partir du moment où la paire atteindra ce niveau. Grâce à cela, vous n’avez plus besoin d’attendre devant votre ordinateur que le prix atteigne le niveau qui vous intéresse, vous pouvez faire votre journée l’esprit léger.

Lire la suite
Drapeau nouvelle zelande forex

3 signes que la Nouvelle Zélande ne va pas si mal !

Le changement de ton à la RBNZ a peut-être coupé les ailes de la monnaie néo zélandaise sur le marché des changes mais les récents rapports économiques montrent que l’économie se maintient plutôt bien. Voici une petite revue des dernières données économiques du pays.

Emploi
Le dernier rapport sur l’emploi en Nouvelle Zélande a été plus fort que prévu. Avec une hausse de 1,2%, on est largement devant les estimations qui prévoyaient un simple rebond de l’ordre de 0,8%. En plus de cela, la lecture du trimestre précédente a été revue à la hausse. C’est finalement un chiffre de 0,9% qui a été retenu contre 0,8% auparavant.
Avec ces bons résultats, beaucoup ont été surpris de voir le taux de chômage grimpé de 5,4% à 5,7%. Cependant lorsque l’on s’intéresse aux données sous-jacentes, on constate que le taux de chômage reflète surtout une amélioration significative du taux de participation (69,7%). Puisque les perspectives du marché du travail s’améliorent, il est normal de voir la confiance des travailleurs néo zélandais revenir.

Prix des produits laitiers
La chute des prix des produits laitiers a été une grande source de préoccupation pour la Nouvelle Zélande au cours de cette dernière année car rappelons-le, l’économie du pays repose essentiellement sur les exportations de ces produits de base. Jusqu’à présent, pour cette année, les enchères relatives aux produits laitiers reflètent une hausse des prix et une demande en croissance. Le ralentissement de cette industrie est donc peut être passée. En termes de chiffres, c’est un rebond impressionnant de 9,4% qui a été enregistré sur le lait et de 19,2% sur le lait en poudre le 3 février dernier. Avec cela, Fronterra, la principale entreprise laitière du pays, devrait verser plus de revenu aux exploitants et ainsi faire augmenter à terme les dépenses des ménages.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé