ACtualites du marche des changes

malpel

“Tendance ou pas… sur les marchés boursier actuels” conférence de M. André MALPEL

La conférence d’ouverture était également la première conférence pour les néophytes. Cette conférence était donc un prétexte pour rappeler quelques bases simples de l’analyse technique lorsque l’on investit sur les marchés financiers. Ce fut un moment intéressant. Il est en effet nécessaire de revenir sur ces bases régulièrement pour éviter qu’elles ne soient oubliées ou noyées parmi les indices compliqués. M. Malpel (ci-contre), professeur à l’université Dauphine, a su expliquer brièvement et de manière pédagogique comment définir une tendance sur un graphique. Cependant faute de temps il n’a pas pu appliquer ses méthodes sur les marchés boursiers actuels.

Il a ainsi rappelé que la tendance est tout d’abord un repérage visuel qui permet de définir le sens global du marché. Pour tracer la droite qui correspond à cette tendance il faut suivre quelques règles comme:

• Bien choisir son échelle de temps, elle dépend en effet, de l’environnement, de la stratégie et de la tactique que l’on veut suivre

• Savoir définir les points saillants, ainsi le point saillant d’un creux est un point bas entre deux points bas mais plus hauts et inversement pour le point saillant d’un sommet

Lire la suite
eurchf

Débat Forex.fr: Quelles stratégies mettre en oeuvre sur les paires majeures de devises?

A l’occasion du SalonAT, le rédacteur en chef de Forex.fr, Christopher Dembik, a animé un débat sur les prévisions pour les principales paires de devises du marché des changes. Face à l’incertitude croissante concernant les marchés financiers, quatre traders professionnels français se sont prêtés au jeu des questions-réponses avec le public et ont présenté leurs stratégies pour les semaines à venir sur quatre paires majeures: l’EURUSD, le GBPUSD, l’USDJPY et l’EURCHF.

Benoît Fernandez-Riou, Philippe Lhermie, André Malpel et Jérôme Révillier viendront rendre des comptes devant le public dans deux mois, le 24 mai, à l’occasion du Friday Forex, une journée spécialement dédiée à la spéculation sur les devises organisée à Paris, une nouvelle fois dans l’enceinte de l’espace Pierre Cardin.

Des avis tranchés sur l’EURUSD

L’EURUSD a évidemment occupé une grande partie des débats puisque c’est la devise qui est la plus échangée sur le marché des changes et qui attire inévitablement les traders particuliers. Parmi nos quatre experts, les avis ont été plutôt tranchés avec notamment une perspective haussière clairement affichée par Philippe Lhermie qui envisage même un possible retour vers 1.37 dans les mois à venir, ce qui marquerait bien-sûr un changement de direction soudain.

Lire la suite
euroland forex_devises

“J’aurais tendance à répondre que la guerre des devises est permanente…”

A l’occasion du SalonAT, notre équipe a rencontré Alexnadre Baradez, analyste marchés chez Saxo Banque, qui a accepté de répondre à quelques questions concernant l’évolution macroéconomique mondiale et ses répercussions sur les marchés financiers.

Quelles sont les conséquences à long terme des coupes budgétaires sur l’économie américaine?

Il y a plusieurs niveaux dans les coupes budgétaires américaines. Le premier a débuté en mars avec une coupe de 85 milliards de dollars pour l’année en cours, ces coupes vont s’étaler de mars à septembre et n’ont, dans un premier temps, pas impacté les marchés du fait de leurs tailles modestes par rapport au budget américain. Le 27 mars est la prochaine échéance: en effet, à cette date, les élus du Congrès devront avoir trouvé un accord sur une loi de financement permettant de couvrir les six derniers mois de l’année. Un échec des négociations et des coupes importantes pourraient avoir un impact non négligeable sur la croissance américaine. Il est donc impératif que les Etats-Unis se sortent de cette impasse. A court terme pour les marchés, les négociations sont aussi importantes que les coupes budgétaires en elles-mêmes.

Les marchés se souviennent encore de l’été 2011, date à laquelle l’agence de notation Standard and Poor’s a dégradé la note de la dette publique américaine en raison des risques politiques qui pesaient face aux enjeux du déficit budgétaire.

Lire la suite
Salon AT_2013

Journée spéciale SalonAT 2013

A l’occasion des deux jours du SalonAT Edition 2013, l’équipe de Forex.fr vous propose de suivre les moments forts de cet évènement sur notre site et sur Twitter avec le hastag #SalonAT.

Un ensemble de conférences et de débats est prévu afin de cerner les différents aspects de l’analyse technique. Pour les lecteurs de Forex.fr, plusieurs débats et conférences ont aussi trait à la spéculation sur les devises avant une journée spéciale dédiée à ce marché en mai prochain: le FRIDAY FOREX.

Lire la suite
eurchf

La Suisse pourrait adopter des taux d’intérêt négatifs si le franc suisse continue sa hausse

La Banque Nationale Suisse (BNS) vient de recevoir un satisfecit de la part du Fonds Monétaire International (FMI) à la suite de ses dernières consultations.

En effet, depuis le mois de septembre 2011, afin d’aider les exportateurs suisses et de mettre un terme à la déflation, la BNS a imposé un cours plancher à la paire EURCHF à 1.20. Au cours de la semaine dernière, la banque centrale a une nouvelle fois confirmé le cap adopté, maintenant son cours plancher au niveau fixé et son taux directeur dans la bande comprise entre 0% et 0.25%.

Cependant, étant donné l’évolution récente de la situation européenne, sur le terrain de l’endettement en particulier, de nombreuses voix commencent à s’élever dans la Confédération pour que la BNS prenne de nouvelles mesures plus énergiques. Ainsi, le FMI a apporté une aide inespérée à la banque centrale en plaidant pour qu’elle adopte des taux d’intérêt négatifs tant que les risques sur la dette en Europe subsisteront et que les pressions inflationnistes ne se manifestent pas dans la Confédération. Ce serait certainement, en cas de décision allant dans ce sens, une nouvelle marque de la politique monétaire ultra-accommodante à l’oeuvre dans les pays occidentaux.

Lire la suite
Salon AT_2013

Six conférences indispensables pour les débutants lors du SalonAT demain et après-demain

Le Salon de l’Analyse Technique et Graphique va commencer demain à partir de 9h. Avec le nombre impressionnants de conférences et de débats prévus, il est souvent bien difficile pour un visiteur, a fortiori débutant dans le trading, de faire une sélection.

Notre équipe a donc décidé de vous proposer, afin de vous faciliter la tâche, une liste des conférences qui sont immanquables pour les débutants sur ces deux jours.

N’oubliez pas non plus que vous aurez la possibilité de voter pour vos trois conférenciers favoris grâce au bulletin de vote unique qui vous sera remis à l’entrée par les hôtesses.

Vendredi 22 mars

11h00 Débat: “Analyse Fondamentale ou Analyse Technique – Comment doit-on se positionner sur les valeurs technologiques U.S.: Amazon, Apple, Facebook, Google et Microsoft”

Ce débat va permettre la confrontation entre les prévisions de deux pontes du trading, Jean David Haddad et André Malpel en se focalisant sur des valeurs technologiques qui parlent à tout le monde, c’est-à-dire des valeurs comme Facebook, Google ou encore Apple. Ce débat sera l’occasion pour les spectateurs de se faire sa propre opinion à partir des prévisions offertes par ces deux spécialistes.

Lire la suite
analyse technique_forex.fr

Analyse technique forex du 21/03/2013

Chères lectrices, chers lecteurs,

Comme chaque matin, l’équipe de Forex.fr vous propose l’analyse technique du jour pour les principaux cross du marché des changes pour la séance du 21/03/2013.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’oubliez pas de consulter le calendrier économique hebdomadaire qui résume tous les évènements économiques à ne pas rater et nos graphiques Forex en temps réels.

Et surtout, n’oubliez pas de bien placer vos ordres! Bonne séance de trading à tous!

Lire la suite
Bank of_Japan

Pourquoi les banques centrales décident de mettre en oeuvre des taux d’intérêt négatifs?

On parle de plus en plus de politique monétaire ultra-accommodante pour sortir les pays développés de l’ornière. Parmi les pistes évoquées, des rachats d’actifs, des injections à coup de milliards d’euros dans le système financier, des taux zéro et même des taux négatifs.

Entre taux d’intérêt réel et taux d’intérêt nominal

Tout économiste en herbe vous dira qu’il sait de quoi on parle lorsqu’on évoque les taux d’intérêt négatifs. Il s’agit du taux d’intérêt réel, c’est-à-dire le taux d’intérêt nominal corrigé du taux d’inflation. Ainsi, si en zone euro le taux d’intérêt nominal à court terme est à 2% et que l’inflation anticipée est à 3%, on obtient un taux d’intérêt réel négatif.

Effectivement, le raisonnement est valable mais il ne s’agit pas de ce dont on parle en ce moment lorsqu’on se réfère à des taux d’intérêt négatifs. Il est en réalité question de taux d’intérêt nominal négatif.

Lire la suite
Bank-Of-England 1218220c

Les nouvelles économiques du marché des changes du 21 mars 2013

La banque centrale islandaise a annoncé hier le maintien de son taux directeur à 6% malgré une inflation en plus forte aussi que prévu. En effet, l’objectif de la banque centrale se situe à 2.5% mais l’IPC a bondi à 4.8% en février sur un an, une progression de 0.6 point de plus que le mois précédent.

Par ailleurs, le taux de chômage en Grande-Bretagne est resté stable à 7.8% sur la période de trois mois achevée fin janvier par rapport à fin décembre. Le nombre de demandeurs d’emploi a atteint 2.516 millions.

Lire la suite
FED Forex.fr

Quantitative easing américain, quels impacts?

Tout d’abord rappelons ce qu’est le quantitative easing: c’est une mesure dite non conventionnelle prise par la FED permettant en cette période de crise de refinancer les banques en difficulté en leur rachetant des titres peu ou plus liquides et dont la valeur s’est donc fortement dépréciée avec la crise. Ce sont très souvent des titres dits “toxiques” émanant de la titrisation abusive.

Nous en sommes actuellement au quatrième plan de QE depuis le début de la crise, ce dernier portant sur un rachat d’environ 40 milliards de dollars par mois de titres douteux afin d’apporter des liquidités aux banques américaines pour redynamiser l’économie. L’objectif d’un tel plan est de permettre de restaurer la confiance auprès des banques et de leur reprêter de l’argent pour relancer la consommation.

C’est d’autant plus possible que les ménages américains sont fortement endettés, donc pour relancer la consommation il faut leur permettre de continuer à s’endetter et donc faciliter leur accès au crédit.

Ces plans devraient donc permettre de favoriser les exportations via la baisse du dollar, relancer le marché immobilier avec des taux très bas et encourager la consommation. Le principal risque est inflationniste en cas de reprise de l’économie.

Pourquoi la BCE n’a pas agi de la même façon?

Pour une raison simple: la FED, dans ses statuts, a deux objectifs qui sont soutenir la croissance et lutter contre l’inflation. Elle répond donc clairement à son premier objectif en mettant en place des plans de QE (quitte à sacrifier le deuxième objectif).

La BCE quant à elle n’a qu’un seul objectif de stabilité des prix, ce n’est donc pas son rôle de pratiquer de telles méthodes.

Lire la suite

Recevez un plan d'investissement Crypto personalisé